Partagez | .
 

 ANNEXE 4 - La vie à l'extérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Origines : Dôme.
Indulgences : 7070
Souvenirs : 121

Your identity
Situation: En communion avec le Dôme
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: ANNEXE 4 - La vie à l'extérieur   Sam 18 Oct - 20:12

ANNEXE 4 - La vie à l'extérieur du dôme
Loin d'être protégés des vicissitudes de dame nature, les survivants à l'extérieur du dôme mènent une vie dure et pleine de contraintes. La qualité de l'air, les pluies nocives, les zones radioactives, les animaux etc. Heureusement, certains se sont organisés en camps et s'entre-aide, créant ainsi de petites communautés autarciques.

Cadre

Un froid dans le dos. Le silence. Le vent qui vous laisse un goût âcre et métallique dans la bouche. L'extérieur est dévasté : que ce soit par les vestiges des guerres ou les retombées cycliques de pollutions diverses. La couche d'ozone est tout aussi défaillante et durant les jours ensoleillés d'été on craint le zénith. Il ne reste pratiquement plus rien, seules quelques empruntes de l'humanité persistent. Mais il ne faut pas compter là-dessus pour survivre. L'extérieur est un désert où la loi de la jungle domine. Rejoignez un camp ou assumez votre propre protection, vous en aurez besoin. Tout est bon pour profiter des autres et piller les malheureux qui n'ont pas de quoi se défendre.



Les territoires connus de l'extérieur se divisent en trois grandes régions : Ukok Plateau, Yablonoi Mountains et Stanovoy Range. Bien que la Sibérie soit connue pour ses grandes plaines, le territoire périphérique au dôme compte bon nombre de chaines montagneuses et de vallées. Le relief est donc hétéroclite et offre de nombreux paysages. Situé sur les abords du lac Baïkal, le dôme puise la majorité de ses ressources dans les alentours, ce qui n’est pas sans créer des montagnes de déchets que certains s’empressent parfois de récupérer. La vaste région du sud Sibérie si elle est hostile, comporte bon nombre de ressources pour les plus téméraires. Ancien chemin de fer, base militaire en ruines ou inexplicables bateaux échoués, avec un peu d’imagination on peut comprendre comment des générations ont survécu en se passant du dôme.

Ressources

Bien qu'une grande partie de la planète est devenu inexploitable, il reste quelques vestiges de villes où tout n'a pas été pillé, où l'on peut récupérer du matériel. Mais ses villes sont loin, très loin. Autour du Siberian Dome, quelques camps ont été désertés, des parcelles de terres parviennent encore à donner des cultures et des animaux vagabondent toujours dans les forêts. Il est même probable de trouver des poissons dans les points d'eau, mais il est fortement déconseillé de les manger... On peut résumé les ressources des camps extérieurs à des cultures - bien que souvent prises et hautement surveillées par le Dôme -, un peu d'élevage et de la chasse. L'eau reste difficile à filtrer, mais chaque camp a ses techniques. Pour les plus malchanceux, l'eau polluée reste un moyen de ne pas mourir déshydraté...

Hiérarchisation

Généralement, les survivants s'organisent en camps, formant ainsi une petite communauté où chacun participe à la pérennité du camp. Le concept de hiérarchie diffère selon les groupes. A Shanty Way, le doyen, Charles Leroy, est souvent cité comme leader. Mais l'ordre se fait plus ou moins avec l'appel du bon sens de la communauté : chacun a sa place et chacun participe aux décisions qui engagent le camp. Une vie = une voix, la majorité l'emporte. Concernant les Black Rowdies, il y a un leader, son bras-droit, puis les autres. Mais beaucoup de survivants errent seuls ou en groupuscules restreints, ils ne répondent pas aux règles d'une quelconque communauté ou autre groupe.

Radioactivité

Divers assaut nucléaires et catastrophes naturelles ont pollué de radioactivité la majeure partie de la planète. En Sibérie, l'humanité et considérée comme à l'abri des retombées. Mais les nuages, le vent, les eaux ont transporté les particules radioactives. Les déformations génétiques sont présentes, encore aujourd'hui. Que ce soit pour les animaux ou les êtres humains. Il faudrait des centaines de milliers d'années pour que la terre redevienne saine, fertile et verdoyante. Bien entendu, le Dôme préserve ses habitants des ravages de cette radioactivité. Mais ceux qui vivent dehors sont forcément touchés, à une échelle plus ou moins grande. Il arrive que les exilés du Dôme tombent très souvent malades à cause de cette pollution. Leur système a toujours été protégé, confiné dans le Dôme. Se retrouver dans ce bain nocif demande un temps d'adaptation.

Le Virus

Cela fait plus d’un siècle qu’aucun cas de Mort Sombre n’a été répertorié dans les deux principaux camps de survivants. Si l’on raconte qu’à l’ouest dans les confins reculés de Ukok l’on a vu des familles entières marquées des séquelles de la maladie et errant sans but, personne n’est encore apte à croire à ces racontars. Chacun sait que l’épicentre de l’épidémie, le dôme de Londres est bien trop loin pour constituer une quelconque menace. Mais si l’on sait peu de choses sur cette maladie, on en connaît pourtant les symptômes dont le détail se transmettent de génération en génération comme une histoire de fantômes au coin du feu. La peau est marquée de tâches noires, crouteuse et purulente. On dit que les malades finissent par perdre l’esprit et se tordent dans tous sens avant d’agresser violemment les porteurs sains. Si l’on a un peu oublié la terreur qu’a provoqué cette maladie, il n’est pas rare que le corps d’un nouveau venu soit inspecté au millimètre avant d’être accepté au sein d’un camp. Si l’on a abandonné cette chasse aux sorcières, l’on a aussi abandonné la vigilance. Car les virus voyagent avec les hommes, passagers clandestins.


Les saisons

Depuis la guerre et les catastrophes naturelles, le visage de la planète a bien changé. Celle-ci ne se couvre plus tour à tour des manteaux des quatre saisons, tant et si bien que seul deux simili de saisons subsistent : l’hiver et l’été. Si bien sûr l’automne et le printemps, entre-saisons si importantes pour la faune et la flore existent toujours, elles sont englobées dans les deux principales et leur durée varie entre deux et trois semaines seulement. L’hiver en Sibérie est la saison la plus longue : il dure environ 9 mois pour seulement trois mois d’été. Ainsi, l’hiver dure de Septembre à Mai tandis que l’été s’étale de Juin à Août. La moyenne des températures en hiver est de -40°C dans les terres centrales et peut aller jusqu’à -60°C au plus profond de la saison. Pour l’été, la douceur du climat permet une moyenne de +20°C et peut aller jusqu’à +40°C à cause des trous dans l’atmosphère causés par la pollution du 21ème siècle. Les terres peuvent ainsi passer de désertiques l’été à glacées à perte de vue l’hiver. Mais ajouté à cela, les résidus du climat polaire et la déviance de la terre de son axe spatial ont causé le déclin de l’ensoleillement. Aussi, à partir de Janvier jusqu’au mois de Mai, les terres Sibériennes sont plongées dans une éternelle nuit. Ce que l’on nomme « Solstice » dans le monde d’après n’est pas le premier jour de la nouvelle saison mais le premier jour de nuit ou de jour qui les précèdent. Le Solstice d’Hiver se produit le 1er Janvier et celui d’été correspond aux alentours du début du mois de Juin. A l’inverse, de Juin à mi Octobre, le soleil ne se couche jamais. Pour les mois de Novembre et Décembre cependant, le temps d’ensoleillement est assez instable et l’on peut aussi bien avoir des nuits de 48H que des nuits de seulement quelques heures, rendant difficile le calcul des jours et parfois dangereuses les expéditions.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com
 

ANNEXE 4 - La vie à l'extérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» COMME DU CHOCOLAT, DUR À L'EXTÉRIEUR, MAIS AU COEUR FONDANT À L'INTÉRIEUR - 02/10 À 18H07
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Description & Plan de table
» Théâtre Mogador

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER US :: Over before it started :: It's a mad max world :: Annexes-