Partagez | .
 

 WASTELANDERS (2/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Origines : Dôme.
Indulgences : 7070
Souvenirs : 121

Your identity
Situation: En communion avec le Dôme
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: WASTELANDERS (2/3)   Mer 15 Oct - 18:06

Wastelanders
Que ce soit par choix ou par acte de naissance, des êtres humains survivent dans les conditions horribles de l'extérieur. Des groupes organisés forment des clans pour s'entre-aider et traverser les moments durs ensemble, d'autres tirent avantage des plus faibles en toute impunité. La loi du plus fort règne ici, mais il subsiste quelques âmes prêtes à aider les rejetés du dôme.


Gary Oldman Δ Charles Leroy
libre

Gaspard Ulliel Δ Sven Harper
PRIS

Aaron Paul Δ Tyler Madsen
libre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com
avatar
Origines : Dôme.
Indulgences : 7070
Souvenirs : 121

Your identity
Situation: En communion avec le Dôme
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: Re: WASTELANDERS (2/3)   Mer 15 Oct - 18:24

Charles Leroy
ft. Gary Oldman
56 ans Δ Wastelander - Refugee Δ Doyen des Shanty Way Δ Veuf Δ Français
Faux - Leader - Immoral - Comploteur
LIBRE
Trame du Personnage
La botte écrasera toujours la vermine. Celle-ci à beau rassembler la clameur, elle finira toujours aplatie et le dos courbé par l’évidence même : le petit peuple ne gagne jamais. Mais Charles se souvient, d’histoires devenues légendes d’un peuple qui fut celui de ses ancêtres. Des récits de révoltes, les têtes des dirigeants roulants sur le sol de villes incendiées. Des récits que le dôme l’avait chargé de dissimuler au nom de l’ordre public. Car Charles est né à l’intérieur, au sein d’une famille où se sont succédé générations d’historiens spécialistes du monde perdu. Un savoir transmit et distillé lentement pour garder le monopole de cette compétence. On raconte même que la famille Leroy dissimulait une bibliothèque sous les planches de sa maison d’Emporia District. La connaissance est une arme, Charles est né avec cette conviction. Peut-être est-ce pour cela qu’il n’a jamais vraiment cru en l’Animus Vox et ses préceptes d’obscurantisme malgré son rang d’Elder conservateur. Pour autant il a toujours eu la ferme conviction que le dôme était la solution aux malheurs du monde d’après. Alors que dire de cette humanité ingrate qui ose en troubler l’ordre et refuse la main tendue pour préférer l’extérieur ? Depuis son jeune âge, Charles sait que même le pouvoir le plus répressif a ses limites. Que l’ordre est par définition inapte à comprendre le chaos. Chaque citoyen qui fuit vers l’extérieur, chaque communauté de survivants grandissante est la preuve de l’échec de ces décennies de tentatives de contrôle. A vingt-quatre ans et après un énième différent avec ses supérieurs sur quelques préceptes de l’ordre, il se mit en quête d’autres éclairés comme lui, des personnes qui seraient aptes à comprendre sa pensée. C’est ainsi qu’il fit la connaissance d’Abram Komàr dont la famille était comme la sienne, gardienne d’une compétence de l’humanité. Très vite les deux hommes ont érigé le plan le plus ambitieux que le dôme ait jamais connu. Car Charles avait une vision : celle d’un peuple qui adhérerait de lui-même au gouvernement. Pour cela, quoi de mieux que de leur laisser croire de leurs droits et libertés ? Un animal ne se révolte pas s’il est caressé dans le sens du poil par un mensonge. Alors le dessein fut établit : les Komàr s’assureraient de tirer les ficelles au sein du dôme dans le plus grand secret, tandis que Charles maitriserait en douceur les brebis égarées de l’extérieur. Pour légitimer sa sortie aux yeux des autorités et des survivants, il divulgua une partie de l’histoire censurée de l’humanité et son acte créa de nombreuses émeutes. Sommé de choisir entre la mort ou l’extérieur, le choix de Charles fut évident. Après de nombreuses années, il est aujourd’hui respecté de la grande majorité des wastelanders qui voient en lui un leader. Et si l’existence de quelques récalcitrants à sa bienveillance semblent entraver les plans de toute une vie, le ver a réussit à se faufiler et s’établir dans la pomme.

Liens


Après la mort de son père, c’est tout naturellement que Zuzana découvrit l’existence du pacte qui liait sa famille à Charles. A défaut de dénoncer aux hautes instances cette faille dans sa vigilance, elle reprit le travail là où il avait été laissé. Charles s’est accommodé sans problème de ce changement de main, appréciant même la manière plus ferme dont la fille Komàr gère sa part du marché. Elle a su apporter une autre dimension à leurs échanges en suggérant l’étude d’échantillons de l’extérieur à des fins médicaux. Mais aussi de recherche bactériologique. C’est en effet elle qui suggéra l’éventuelle utilisation d’un virus pour éradiquer les survivants de l’extérieur. Mais Charles s’y opposa, arguant que leur suppression ne ferait pas pencher la balance en faveur du dôme. A vrai dire, peut-être est-ce parce qu’il a trop prit goût à ces jeux de pouvoir pour accepter voir l’œuvre de sa vie prendre fin.
Charles reste très froid envers Yhme, comme s'il lui en voulait d'avoir quitté le dôme. Mais selon lui elle doit avoir ses raisons et même s'il feint d'être distant et de se méfier d'elle, il est prêt à tout pour la protéger. Le fait qu'elle vienne tout droit de la milice rebute beaucoup de gens, Charles tente de les contenir et de couvrir les arrière de la jeune femme.
Tyler, c’est l’élément imprévu que Charles a éduqué entièrement à son avantage. S’il lui a fallut lutter pour justifier sa légitimité aux yeux des survivants, certains le suivraient au bout du monde. Tyler, c’est le mioche orphelin qui s’est accroché à ses jambes parce qu’il voyait en lui une figure paternelle. Si la relation entre les deux hommes a évolué avec l’âge pour devenir celle d’une guide et son disciple, l’affection que Charles a développé pour le jeune homme est le fruit d’intérêt. Il avait besoin d’un nouveau coursier, un survivant naïf qui transporterait sans le savoir ses messages aux Komàr en pensant le faire pour les révoltés. Un pion indispensable sur son échiquier qu’il sait féliciter pour mieux le garder sous sa coupe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com
avatar
Origines : Dôme.
Indulgences : 7070
Souvenirs : 121

Your identity
Situation: En communion avec le Dôme
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: Re: WASTELANDERS (2/3)   Mer 15 Oct - 18:24

Sven Harper
ft. Gaspard Ulliel
28 ans Δ Wastelander - Refugee Δ Constructeur d'abris Δ Nouvellement célibataire Δ Anglais
Désillusionné - Colérique - Solitaire - Dévoué
PRIS
Trame du Personnage
Harper, un nom de six lettres assassines. Un nom écorché, écorchant. Du sang gaspillé pour sa simple gloire insensée, pour l’espoir d’un symbole usité. Scandé, admiré, craint et dénoncé, Harper est un nom qui tue. Ce nom, Sven le porte comme son père et son grand père avant lui. Mais contrairement à ceux-ci il n’a pas les épaules pour trainer les responsabilités qu’un tel patronyme incombe. Edwin Harper dit « Lazarus » est le seul homme à avoir jamais réussit à défier l’autorité du dôme. Avec un tel ancêtre, difficile de se détacher de la connotation révolutionnaire apposée sur son front. Et sous l’aile d’un paternel impliqué corps et âmes à suivre l’œuvre familiale, la « Crimson Brotherhood », le destin de Sven était tout tracé. Il a d’abord suivit, difficile d’imposer son jugement lorsque l’on vous berce d’idéaux d’égalité avant même que vous ne sachiez marcher. Sven s’est coloré le visage de peinture rouge, Sven a vandalisé, semé des émeutes et crié haut et fort la révolte de sa jeunesse. Mais Sven est tombé, simple domino sur sa rangée. Il est tombé au nom de sa famille, celle qui croyait dur comme fer pouvoir changer le monde sans comprendre que c’est ce monde qui les avait changés. Mais quand il a enfin ouvert les yeux à l’ombre de ses dix-sept ans, lorsqu’il a vu le massacre et l’effet qu’un simple mot « égalité » peut engendrer, il a comprit. Ce sang était sur ses mains, sur celles de son père. Il était des instigateurs d’une révolte et ils avaient perdu. Une fois encore. Alors dans la confusion, sa tentative de fuite s’est soldée par une arrestation. La loi du dôme est implacable, même avec ses criminels de la pire espèce. Ironiquement elle est égalitaire dans la mort. Sven l’a choisie elle, la mort libre, celle de l’extérieur. Il a quitté le dôme sans un regard en arrière. Il a quitté le dôme comme l’on quitte son foyer à s’en déchirer l’âme. Mais dans la mort il a trouvé sa renaissance : il a survécu. Et ici, il n’y a personne pour apposer encore sur son visage le nom d’Harper. Ici, il est libre de n’être que Sven.

Liens


Avec le temps, la haine de Sven pour son père s’est asséchée. A quoi bon pleurer les morts se dit-il, persuadé que son paternel est décédé. Non il ne le hait plus, avec l’âge il a trouvé mieux à faire que de ressasser le passé. Il a choisit ses responsabilités cette fois, fier de son libre arbitre. Aucune affection ni lien du sang ne lui a dicté ses opinions. Loin d’Ezra, Sven se sent fort, enfin entier. Non il ne le hait point, il essaie de s’en persuader, investissant son énergie dans le bien commun. Ici il est à sa place, personne ne le menace lorsqu’il fait ce qui est juste. Oui, il aimerait pardonner à son père un jour. Lui pardonner d’avoir voulut faire de lui quelqu’un de bien lorsque c’est mettre des vies en jeu. De lui avoir donné des l’espoir, quand l’espoir est la pire maladie en ce monde.
Yhme et Sven travaillent parfois en tandem lorsqu'il lui arrive de quitter le camp et ses constructions. Mais entre eux réside une perpétuelle discorde : elle était milicienne au dôme, et lui un rebelle. Les mauvais sentiments sont réciproques quand on parle de ces deux-là.
Seo-lin fut l’ange gardien de Sven. A sa sortie du dôme, la jeune femme l’a trouvé agonisant dans les plaines Sibériennes. Elle aurait pu le laisser mourir, ne pas s’encombrer d’une bouche à nourrir. Mais c’était sans compter sur ses talents de guérisseuse et sa bonté incommensurable. Après plusieurs semaines, elle réussit à le remettre sur pied. Mais c’est son cœur, qu’elle n’a jamais pu guérir même avec les années de cette colère insidieuse envers son père et le dôme. Alors lorsqu’elle à décidé il y a peu d’entrer dans celui-ci, l’incompréhension de Sven les ont amené aux mots. Dures paroles, raisons incomprises et secrètes, les deux amants se sont séparés de la mauvaise manière. Si seulement il savait, que si Seo-Lin s’est arraché le cœur pour lui dire adieu, c’est parce qu’elle porte au creux de son ventre, le destin d'un autre être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com
avatar
Origines : Dôme.
Indulgences : 7070
Souvenirs : 121

Your identity
Situation: En communion avec le Dôme
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: Re: WASTELANDERS (2/3)   Mer 15 Oct - 18:24

TYLER MADSEN
ft. Aaron Paul
30 ans Δ Wastelander - Fighter Δ Pilleur/coursier illégal Δ Célibataire Δ Ukrainien
Tête brûlée - Curieux - Hyperactif - Collant
LIBRE
Trame du Personnage
L’apocalypse a changé beaucoup de chose, elle a réussit à effacer peu à peu la propension à la joie et à l’insouciance. Elle a ternit les visage, jaunit les sourires et asséché les innocences. Il est pourtant des êtres exceptionnels que la misère ne semble pas atteindre. Des êtres capable de creuser en faisant fit de la terre sous leurs ongles pour en dégager des trésors enfouit. Tyler est né dans la solitude et le malheur, pourtant il n’a jamais laissé cela définir ce que serait son futur. Orphelin des terres sauvages, il a toujours su se débrouiller seul et se battre contre plus fort que lui pour réussir à se faire respecter. Oui, Tyler est né avec la capacité de voir toujours le meilleur des choses et de rester optimiste même quand les situations semblent désespérées. Peut-être est-ce pour cela qu’il apparaît comme un illuminé aux yeux des autres. Il est vrai que sa tendance à l’impulsivité ne joue pas en sa faveur mais il se fiche bien d’être apprécié par une bande de moins que rien qui se chamaillent autour d’une vieille pile usagée. Il sait qu’il a mieux à faire de sa vie que de compter les remarques désobligeantes à son sujet. Oui Tyler passe son temps à rôder autour du dôme, oui Tyler ne devrait pas s’y risquer et cesser son obsession ridicule de l’intérieur. Tyler ceci, Tyler cela, s’ils savaient au moins qu’il œuvre pour le bien de la communauté ils cesseraient de dire qu’il vit à son crochet. C’est qu’être orphelin implique toujours une connotation de bon à rien chez les survivants. Mais il ne s’est jamais sentit seul, protégé sous l’aile de Charles depuis son enfance. Il ferait tout pour le rendre fier, c’est pour cela qu’il risque autant en s’introduisant au dôme illégalement pour délivrer ses courses. Charles l’a doté d’une mission, et il l’exécutera coûte que coûte si cela peut lui faire gagner la fierté du vieil homme et sentir le parfum de sureté du dôme qui l’a toujours fasciné.

Liens

Charles a toujours été là pour Tyler. Depuis la mort de ses parents l’homme lui a inculqué une éducation et des valeurs, choses qui tendent à se perdre dans le monde de l’extérieur. S’il ignore pourquoi il s’est prit d’affection pour lui, il lui est reconnaissant d’avoir été une base solide sur laquelle il pouvait compter lorsque ses facéties lui faisaient frôler la mort. En grandissant, il s’est rallié à la raison et a comprit que Charles était probablement le plus apte à diriger les survivants. S’il le soutient en acceptant de se rendre au dôme pour lui, il en ignore cependant les tenants et aboutissants. Il a une confiance aveugle en Charles, que pourrait-il arriver de mauvais après tout ?
Tyler a conscience qu'il est l'un des rares à avoir confiance en Yhme. De ce fait, ils s'entendent bien et il peut passer des heures à l'écouter lui raconter comment se passe la vie au dôme, celle qu'il ne fait qu’entrapercevoir lors de ses petites escapades illégales.
Il n’aurait jamais cru revoir Rosario lorsque celle-ci a choisit la voie du dôme. Il l’aurait volontiers suivie si Charles ne lui avait pas demandé de rester. Il s’est toujours bien entendu avec elle et c’est pour cette raison qu’il est quelque peu tombé de haut lorsqu’il a apprit tout ce qui lui était arrivé. Le dôme serait-il aussi mauvais ? Il en faut plus pour ébranler la curiosité de Tyler. Mais il n’aime pas celle de Rosario qui semble un peu trop vouloir s’immiscer dans ses petites magouilles. Il restera loyal à Charles, c’est une question d’honneur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: WASTELANDERS (2/3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

WASTELANDERS (2/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER US :: Over before it started :: All my friends are gone :: Postes vacants-