Partagez | .
 

 Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

MessageSujet: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mar 13 Jan - 14:18

Marvek Civàlda
Papers please
Nom complet : Les consonnes roulaient sous la langue dans un frisson à peine retenu, coulant entre les lèvres comme un poison dont on ne guérissait jamais. Marvek. Susurraient les bouches avides de son savoir, et de son pouvoir. Civàlda. rajoutaient elles dans un rictus écarlate et déformé à la perspective de se laisser emporter dans les méandres de ses méfaits. Sans se débattre. Sans crier. Juste en se laissant bercer par les effluves des opiacés qui à jamais le suivaient.

Âge : Le temps. Dans un monde en chute libre, en perte constante d'équilibre, maintenu dans un équilibre fragile, le temps reste une constante que personne n'oublie. Il s'égraine dans une infinie de grains invisibles à une vitesse fluctuante. Quarante trois ans. Qu'est ce donc que cet amas d'années? Une suite de chiffres sans véritable sens si ce n'est celui d'une attente infinie, l'attente de ce monde meilleur que personne n'a jamais vraiment connu ailleurs que dans les légendes et autres contes sortis des mémoires de leurs aïeuls. Quarante trois ans, ce n'est rien. Rien qu'une partie infinitésimale de ce que personne ne sait. Rien. Rien que le signe du temps qui passe sans que rien ne se passe.

Statut : Exit les histoires d'enfants, celles qui font l'apologie des doux sentiments et de l'amour comme plus belle chose qui soit. Ce n'est rien d'autre qu'un phénomène biochimique voué à disparaître, balayé par le vent polaire dans une douleur lancinante. Pas si étonnant alors que l'homme se soit attaché à toujours rester seul, un creux béant au milieu de la poitrine, vide de ce bon vieux palpitant qu'il s'est arraché pour ne jamais plus avoir à ressentir cette pique douloureuse qui s'enfonçait insidieusement au creux de son âme. Célibataire et bien décidé à le rester, il n'est pourtant pas de ceux qui se réfugie dans la chasteté, se disant sans honte qu'il n'y aurait que trop peu d’intérêt à vivre cette vie s'il fallait se défaire de tous ses péchés. Néanmoins, le si saint sentiment en est proscrit, comme la promesse d'un baiser qui ne se fera jamais sur la bouche, comme une petite boîte scellée dont personne n'a plus la clé, un serment inviolable dont il se porte bien de révéler les tenants et les aboutissants.

Nationalité : Qui est-il? D'où vient il? Questions habituelles dont le sens n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut. Qui sont ils? Rien d'autres que de pauvres êtres entassés sous un dôme pour échapper à leur propre misère. D'où viennent-ils? De partout et de nulle part à la fois, l'extérieur leur est inconnu, et leur monde n'est fait que de ce confinement auquel personne ne peut échapper. Pourtant, c'est comme avec une fierté qu'ils mettent en avant ce qui les différencie encore, et qu'ils portent au nu ses terres qu'ils n'ont, pour la plupart, pas connu. De l'Ukraine, il n'en aura jamais le moindre souvenir, de ces terres il n'aura jamais que le goût amère des histoires qu'il en a lu, maigre consolation et immense perte de son propre passé. Oublié. Détruit. Enterré. A jamais perdu.

Groupe & Rang :  Immigrants - Misguided

Métier : Il y a des choses pour lesquels certaines personnes sont naturellement douées, et d'autres qui s’apprennent. Pour sa part, il était naturellement doué pour désobéir et ne pas rester dans le droit chemin; mais il lui fallu se rendre à l'évidence, il l'était encore plus pour se servir de ce qu'il avait apprit. Meneur d'hommes, et homme intelligent, il su devenir un incontournable dans le domaine des marchés parallèle. On le désignait comme un trafiquant, plus que cela comme le trafiquant, lui se contentait de se voir comme un requin au milieu d'un monde fait de petits poissons. Toujours en quête de l'échange, voilé d'un linceul sacré et d'une liberté à toute épreuve, il se présentait comme un riche parmi les pauvres, un être inébranlable parmi les ruines. Vestige d'un ancien temps pourtant bien vivace, qui laissait entrevoir que les débrouillards et les hommes utiles savaient toujours se trouver une place  même dans une société qui ne voulait pas toujours d'eux.



   
Who am I
Il y a de ces gens qui vivent pour l'amour, de ceux qui se disent qu'il n'y a rien de plus beau que l'idée de vivre pour aimer et être aimé en retour. Ils attendent toute une vie pour entendre un doux amour se profiler à leurs oreilles sans pour autant avoir la certitude que cela arrivera un jour. Ils s'enfoncent dans cette attente jusqu'à se rendre compte que rien de viendra. Rien si ce n'est une douce et fugace impression qui se pose sur la langue, un mensonge éhonté susurré dans la moiteur du baiser maladif de la déception. Aigre et amère déception qui se dessine dans l'esquisse d'un mince sourire. Lui n'est plus comme ça, il ne l'est plus depuis qu'il a été abattu en plein vol. Son regard n'est plus marqué de cette attente qu'il a depuis longtemps abandonné, et le vif éclat de ses yeux azurés ne reflète désormais plus que la dureté. Comme un mur fait d'acier poli qui brillerait d'intelligence et de malice, une mise en garde sur cette nature stratège qui lui fait mettre les uns derrières les autres les rouages d'un plan dont il arrange au fil du temps les tenants et les aboutissants qui n'ont jamais pour limites que celles de son ambition.

Né pour être conquérant, il se part du masque de la vertu tout en se couvrant du linceul de la cruauté dont le blanc n'est maculé que du sang de ceux qu'il écrasa dans son ascension. Il monte une à une les marches d'un pouvoir occulte et occulté, inscrivant sur son chemin toutes les lignes de son périple jusqu'au sommet, et personne ne sait vraiment ce qu'il cache, tout le monde s'en doute, mais c'est par la violente douceur du moindre de ses actes qui fait taire tout ceux qui oseraient douter de lui. Cruel papillon doucereux, il murmure à la mort ce qu'elle doit emporter, nul ne peut se mettre au travers de son chemin sans en éprouver les tourments d'un facétieux revers. Alors on attends, et on observe le moindre de ses fais gestes sans vraiment savoir pourquoi ; obsessionnellement on attend qu'il fasse un faux pas, mais rien ne vient, si ce n'est un silence de mort. Enfermé dans son mutisme, il réfléchi, constamment, à ce qui lui permettrait d'amasser chacun instant plus d'informations, plus de secrets et de ces sombres murmures qu'il collecte aux détours des couloirs, il brode les soieries de ses manipulation allant jusqu'à rompre avec ses principes.

Qu'importe le déshonneur tant que les lauriers viennent à pleuvoir sur ces efforts qu'il n'a de cesse de fournir, et c'est bien l'esquisse de la réussite la plus agréable qu'il voit se profiler entre lui et l'horizon. Alors seulement à cet instant, une voix douce et enchanteresse vient se faire entendre, lui demandant dans cette chaleur qui en émane, s'il n'aurait pas pu en être autrement. Elle le fait douter un seul instant, unique, et il révèle alors qu'il n'est pas cette machine qu'on l'imagine être. Colosse, certes, mais il reste un homme comme tant d'autre, sujet à la sentimentalité, à la pitié et pire à l'humanité. Il est tant de chose auxquels il tente vainement d'échapper, il peut courir longuement, il peut fuir mais toujours cette petite voix le rattrape pour le faire douter de ses capacités alors qu'il s'enfonce un peu plus à chaque seconde passant dans le marasme de ses idées noires. Lentement il révèle qu'il n'est pas cet homme si terrible qu'il veut bien faire croire, lentement il dévoile ses faiblesses une à une, ses idéaux, et surtout ce cœur qu'il avait enfouit bien profondément sous cette couche empoisonnée d'obsessions de toutes horizons. Pas vraiment tendre, il se laisse pourtant aller à ses faiblesses devant un public sourd et aveugle, il n'y a jamais que cette impression, mauvaise impression, qui s'envole. Et soudainement, tout devient plus léger, son regard de glace semble se dégeler, et c'est presque dans la chaleur de l'instant qu'il se mêle. Mais comment s'en étonner ? Même les pires hommes ont un jour réussi à ce faire aimer, même les hommes les plus infernaux et monstrueux ont un jour réussit à être heureux ne serait ce qu'une fraction de secondes.

Seulement, la voix se fait lointaine et finalement s'efface, il ne l'oublie pas, mais préfère de loin l'enfermer à double tour dans les méandres de sa mémoire. Il n'a pas besoin de ça, pas maintenant, pas à cet instant alors qu'il touche du bout des doigts ce qu'il semble toujours avoir voulu atteindre, sa conscience pourra bien faire voler en éclat toutes ses décences une fois qu'il embrassera ses rêves, mais en attendant, il remet se masque et se part encore de ce voile, ne laissant personne s'approcher de ses faiblesses, ne laissant personne voir au travers de ce déguisement dont il ne se défait que trop rarement.

   
What I am looking for


Bras Droit Δ Dans ce petit empire qu'il tente de maintenir dans le domaine du marché noir, et du trafic, il/elle est l'épaule sur laquelle il peut se reposer sans trop de craintes.

Vieille Connaissance Δ Ils se sont connus à l'orphelinat, et ça a tout de suite bien accroché entre eux. Aujourd'hui ils ne font plus vraiment partis du même monde, lui/elle ayant eu la chance d'être adopté quand Marvek à quant à lui choisi la fuite puis la révolution.

Ancien camarade révolutionnaire Δ Ils ont eu les mêmes idéaux, les mêmes envies, et lui/elle n'a pas comprit pourquoi Marvek avait abandonné la cause. Encore aujourd'hui il lui en tient rigueur et voudrait bien le voir revenir dans les rangs de la révolution.


   
RP en cours
RP terminés

   avec Prénom Nom

   avec Prénom Nom

   avec Prénom Nom

   avec Prénom Nom

   avec Prénom Nom

   avec Prénom Nom

   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mar 13 Jan - 14:19

Liens
lien
Description du lien.
lien
Description du lien.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 2:06

Dis, tu me fournirais en contre-bande toi   ?

(j'espère que je pouvais poster)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 2:10

Bien sûr que tu peux poster!
Te fournir en contrebande de quoi? Que puis-je faire pour toi ma si belle Zuzana?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 2:36

Des cigarettes ? Dans le genre des cigarettes indiennes. Feuilles séchées et roulées comme ça :
Spoiler:
 
Et p't'être qu'en échange Zuz pourrait te fournir quelques rares médicaments que tu pourrais revendre une petite fortune
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 2:47

Oh j'apprécie l'idée de cet échange! J'aime beaucoup l'idée de pouvoir m'enrichir pour pas grand chose! Je dois bien avoir quelqu'un qui peut me fournir ça pour toi et j'aime l'idée de me faire une petite commission médocs!

Tope là!

Sinon, comment aurait-elle eu vent du petit trafic de Marvek? Le bouche à oreille?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 3:19

Héhé !

Oui, à mon avis, le bouche à oreille serait le plus plausible. Après on a Sveyta en commun mais ça m'étonnerai qu'elle ait beaucoup parlé de toi à Zuzana vu que vous vous êtes perdu de vu apparemment (oui je lis les rps en douce moi )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Mer 14 Jan - 3:47

Ahaha ca me va! On part sur ca et on se fera un rp un jour... Quand tu veux d'ailleurs.

Hannnn tu lis notre rp en douce? Hannnn qu'est ce que tu en penses? Dis moi tout?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Jeu 15 Jan - 14:53

Nickel alors Very Happy  Pour l'instant j'ai pas mal de taf irl donc p't'être un peu plus tard mais ça sera avec plaisir !

Héhé oui ! J'en pense que du bien et ton perso en action est encore plus intéressant, j'adore
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Jeu 15 Jan - 15:36

Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Jeu 15 Jan - 19:35

Tu m'as voulue, me voici ♥
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Dim 25 Jan - 12:28

Je viens en touriste un peu, mais j'ai vu que tu cherchais un bras droit, je ne sais pas si ça t'intéresse et si ça collerait entre nos deux personnages, mais ça peut toutefois être plausible. Tous deux sont trafiquants, peut-être que Rosario aurait pu te connaître à ses débuts, lorsqu'elle a commencé à se mettre dans le trafic. Je sais pas, dis-moi ce qui te dit ;p
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Dim 25 Jan - 14:41

Svetlana: je te veux toujours, même si à proprement dit je n'ai pas la moindre idée de ce lien que nous pourrions avoir!

Rosario: C'est pa tellement venir en touriste ça! Et puis je pense que c'est tout à fait possible! Nous allons faire de bonnes affaires toi et moi! On pourra dire "on a toujours besoin de Garcia Civalda.cie" XD
Mais ça me semble tout à fait possible, qui plus est Marvek étant un ancien révolutionnaire/rebelle, il la laissera faire tout en jugeant d'un œil désabusé ses agissement pour les Crimson Brotherhood!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   Ven 30 Jan - 16:32

Oui en effet, à la base je venais en touriste, mais entre temps j'ai farfouillé xD (oui oui ça m'arrive beaucoup de couper pendant que j'écris >>)
Du coup, c'est parfait si ça te branche aussi, mais par contre, il faut voir depuis quand Marvek est trafiquant, et quel genre de trafic il fait ? Tout un tas de choses ou plus spécifique ? Juste histoire de voir si c'est cohérent par rapport à l'année où Rosario a sombré peu à peu ;p
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Marvek Civàlda # Je connais des gens de toutes sortes ils n'égalent pas leurs destins...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je connais des gens [Sunny]
» Les gens du voyage
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» [b]GENS JUSTE OU INJUSTE LE SALAIRE DU PECHE C'EST LA MORT ![/b]
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER US :: Apocalypse Please :: We, the after people :: Fiches de liens-