Partagez | .
 

 R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

MessageSujet: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Lun 5 Jan - 23:17

R'kia Tchaïovsky
Papers please
Nom complet : R'kia Nusrat Tchaïovsky
Matricule n°22190623/47

Âge : 28 ans.

Statut : Célibataire.

Nationalité : Ukrainienne et Iranienne.

Groupe & Rang : Immigrant - Useful.

Métier : Garde du corps.



Who are you
Depuis quand résidez-vous/n'êtes-vous plus au dôme ?
R'kia est arrivée au dôme grâce à Edward Kepenovitch il y a de ça une quinzaine d'année. C'était encore une enfant, effrayée et perdue dans un monde qui la dépassait et qu'elle subissait. R'kia ne se sent pas particulièrement intégrée au dôme et ne fait pas tellement d'effort pour y avoir sa place au soleil... Sous la protection d'Edward, elle ne s'attarde pas sur les manigances à faire pour monter dans l'échelle sociale. Durant un temps, l'immigrée fut sur la sellette. Mais aujourd'hui, R'kia semble tenir à sa place et connaît les limites à ne pas franchir.
Que pensez-vous du Dôme ?
Le Dôme est votre rédemption. Le Dôme est votre nouvelle maison. Le Dôme vous protège. Ce qu'il vous demande en échange ? Le travail, la dévotion, une entière soumission à l'ordre à l'Animus Vox. Ces rengaines, R'kia en a fait des cauchemars. Comment Edward arrive à vivre dans ce nuage ? Elle eut du mal à accepter les principes du dôme, à comprendre son fonctionnement. Mais au fil du temps, elle s'est comme adaptée au moule, sans jamais vraiment y correspondre. Aujourd'hui elle le considère comme une immense boîte en métal qui protège une partie de l'humanité contre les dangers de l'extérieur. Le dôme la protège, mais elle ne vous dira jamais qu'il l'a sauvée. Cet honneur revient à Edward en qui elle a une dévotion sans faille et une reconnaissance éternelle.
Quelle est votre mission au sein de la communauté (extérieure ou intérieure) ?
R'kia est arrivée ici quand elle n'avait que treize petites années. C'est un âge très convenable quand on vient de l'extérieur ! Beaucoup d'enfants meurent de faim ou de contamination, maladies et autres accidents de la vie courante en dehors du dôme. Quand elle est arrivée, R'kia n'avait rien à part la main de Kepenovitch qu'elle serrait aussi fort que la gamine qu'elle était le pouvait. Elle fut matriculée, répertoriée, contrôlée, analysée, après quoi plus rien : un petit havre de paix chez Edward où il passait des heures à lui raconter des histoires qui lui faisait comprendre la vie du dôme, les événements passés devenaient des romans à écouter. Mais rapidement il lui apprit aussi à lire et à écrire. Cela ne l'inspira pourtant aucune vocation au sein du dôme. A sa majorité, R'kia devait pourtant se rendre utile sous peine d'être expulsée. Edward lui trouva un poste fait pour elle : garde du corps. R'kia n'avait pas droit aux armes, elle n'aurait donc que ses mains et sa ruse, mais cela se faisait quelques fois : prendre des immigrants pour des boucliers humains. L'Animus Magister fit passé aisément ce poste comme légitime et assura la place de R'kia dans la communauté.
Croyez-vous au Dôme et à l'Animus Vox ?
A son arrivée, R'kia trouvait ce culte stupide. Croire en une structure de métal et de verre... et puis quoi encore ? L'humanité ne doit sa survie qu'à elle-même. Pas croyante pour un sou, ni même en des contes païens de wastelanders en détresse, R'kia ne s'est jamais reconnue dans l'Animus Vox. Pourtant, c'est là où elle fut bercée dés son arrivée... Cela ne lui est pas particulièrement reproché par son bienfaiteur. Cependant, R'kia respecte ceux qui y croient et ne cherche pas à les détourner de leur foi.
Que pensez-vous de l'extérieur ?
Une véritable jungle de landes dévastées. Rien pour l'humanité. L'extérieur est pourtant l'endroit où les êtres humains sont censés vivre et prospérer. Mais ils l'ont détruit, tout ça. Ils ont détruit leur habitat naturel pour se retrouvés confinés dans des boîtes de conserve qu'ils croient vivantes. R'kia n'est pas prête de vouloir retourner à l'état "sauvage". Elle a beau le critiquer, détester certains de ses fonctionnement, cette femme n'est pas prête de vouloir abandonner le peu qu'elle a ici pour retourner à l'extérieur. Il n'y a rien là-bas pour les êtres humains à part la mort. Au dôme, même si elle y passe des jours sombres, au moins elle y a trouvé une nouvelle raison de vivre, un combat à mener.

La vie au dôme n'est pas si paisible qu'il n'y paraît. La petite fille apeurée qu'elle était a dû changer et affronter bon nombre d'épreuves avant de pouvoir survivre dans ce monde. Le sentiment d'être protégée lui a permis de gagner en confiance. Que ce soit en ayant ce dôme sur la tête ou quelqu'un pour veiller sur elle. R'kia s'est découverte plus curieuse, plus ouverte, plus vive. La petite fille qui se cachait derrière les gens qui l'avaient vu naître allait devenir celle vers qui l'on se cache. R'kia s'est révélée courageuse, chose qu'elle ne pensait pas être le moins du monde. C'est une personne simple mais attachée à ceux qui sont près d'elle. Protégeant ceux qu'elle aime quel qu'en soit le prix. Fréquenter Edward l'a poussé à une certaine curiosité, lui a éveillé une soif de savoir. Ce n'est pas une fille très intelligente de base, mais elle est débrouillarde et sait contourner les obstacles où elle pèche pour les affronter à sa manière. Son éveil intellectuel n'y est pas pour rien. Les épreuves qu'elle a surmonté l'ont rendue méfiante. Parfois un peu paranoïaque diront certains, mais non sans raisons. On la juge souvent trop sévère, trop obstinée, mais dés lors que tombe le masque froid, sarcastique et cynique, R'kia est vive, affectueuse et aimant prendre soin des autres. Ce n'est pas quelqu'un de très sociable, mais si des gens veulent prendre la peine de la connaître et qu'elle les accepte, R'kia se révèle être une amie de confiance, fiable, franche, loyale et complice.

Tell me your story
R'kia n'était pas née du bon côté de la barrière. L'extérieur, c'est un monde hostile : sa mère avait toujours voyagé, jusqu'à rencontrer Mirkov Tchaïovksy. Une histoire d'amour à laquelle les deux se raccrochèrent. Quand Nusrat Hassan tomba enceinte, ce fut comme une lueur d'espoir dans un monde aride et dévasté. Mais ce monde était un enfer pour les enfants. Nusrat ne voulait pas que son enfant naisse au milieu de ces dangers...
Mirkov lui soutenait de ne pas perdre espoir, de garder l'enfant, lui assurant qu'ils feraient tout pour qu'ils ne manquent de rien afin de tout lui offrir, que le bébé ait tout pour être heureux et vivre au moins dans un confort essentiel. Ce fut un véritable combat, mais Nusrat finit par se résoudre à mettre l'enfant au monde. Mais il y eut des complications, le bébé ne pouvait pas sortir. La future mère assura à Mirkov qu'il devait faire sortir l'enfant, quel qu'en soit le prix. L'enfant devrait vivre pour elle. Résolue à donner sa vie pour celle de sa progéniture. Il dut lui ouvrir le ventre pour que l'enfant puisse sortir. Mais Nusrat ne pouvait survivre à une telle opération. Ce fut un véritable désespoir pour Mirkov. Il donna à cette petite fille qu'il tenait entre les mains le nom de sa bien-aimée. Il y avait aussi un petit garçon, Hassan. Mirkov tenait là de petits bébés visiblement en bonne santé, si peu prêts à affronter la vie...

Nusrat et son père vivaient dans une petite communauté. Une petite dizaine de personnes qui luttaient ensemble pour survivre. Ils parcouraient les terres, cherchant de quoi vivre, des ressources. Mais l'Europe était devenu un vrai désert de forêts abîmées, de landes isolées. L'est n'était pas mieux, la neige et la glace de l'hiver étaient difficiles à affronter. Les années passèrent et ce petit groupe de nomades finit par voir les courbes du dôme se dessiner au loin. Pour Mirkov, cela ressemblait à leur rédemption qui approchait, leur eldorado, ce dont ils ont toujours rêvés. Mais les portes ne s'ouvrirent pas sur le groupe. Ils s'installèrent non loin du dôme, guettant les ouvertures. L'un d'entre eux tenta de passer par les voies illégales.
Aucune nouvelle de lui... Il y avait des passeurs, d'autres réfugiés qui attendaient leur opportunité d'intégrer le dôme. Attendre cette occasion en or les laissa à la merci d'un groupe de bandits qui vint réduire leur modeste campement à néant. Les seuls enfants, alors âgés de dix années, étaient Nusrat et Hassan. Les bandits ne les tuèrent pas. Pas de suite en tout cas. Les emmenant dans les fins fonds des forêts sombres et délaissées, ils comptaient former des petits guerriers, des fouines qui iraient trafiquer au dôme pour eux ou abuser des voyageurs infortunés. Mais Nusrat était faiblarde, constamment effrayée. Elle s'occupait de nourrir le groupe, d'entretenir la planque. Il ne fallut pas longtemps à certains pour chercher à abuser de la jeune fille... Hassan tenta de la défendre. Les deux étaient plus proches que deux doigts d'une main. Le frère alla jusqu'à tuer celui qui venait de poser les mains sur sa sœur, ce qui lui valut de recevoir un traitement bien moins enviable... Voir Nusrat ainsi salie, puis lui forcé de regardé, fut tué lentement, dans une souffrance inimaginable, sous les yeux de sa jumelle qui perdit toute envie de vivre...

Deux ans d'enfer pour la jeune fille qui avait abandonné tout espoir de quitter ce camp et d'entrer dans le dôme. Un rêve qui devenait encore plus intouchable que les étoiles. Rien que l'idée d'en entrapercevoir une lui avait été enlevé. Jusqu'au jour où un autre groupe arriva... pour Nusrat, ce n'était en rien une bonne nouvelle, ni une mauvaise, en vérité elle n'en n'avait plus rien à faire... Mourir serait la meilleure chose que l'on pourrait lui accorder. Nusrat n'avait pas le courage de le faire elle-même, mais l'idée lui traversait souvent l'esprit. Cependant, contre toute attente, ce groupe n'était pas comme les vagabonds qui rôdaient aux alentours du dôme... C'était le Dôme. Le groupe auquel appartenait Nusrat avait saccager d'importantes exploitations de l'entité salvatrice. Le Dôme venait se faire justice.
La jeune fille avait peur, cela se lisait sur son visage, elle tremblait de cette peur qui l'habitait. Mais dans ses yeux, on voyait qu'elle attendait la fin de cette nuit de ne plus avoir le moindre souffle de vie, d'être tuée comme les autres. Sauf que ce ne fut pas une lame qui vint lui offrir ce qu'elle demandait. Ni une balle. Mais un regard qui se posa sur elle. Une main tendue. Était-elle déjà morte ? Le jeune homme la prit dans ses bras. Il parlait, mais Nusrat ne discernait pas les mots qu'il prononçait. Elle se laissait porter, sans question, sans le moindre bruit, les yeux rivés sur celui qui l'amenait dans l'autre monde. Les portes du dôme s'ouvraient. Elle les regardait s'écarter dans un halo de lumière éblouissant, presque divin. Dans sa main, celle de celui qui l'avait entraîné jusqu'ici. Nusrat la serrait de plus en plus fort à chaque pas qui les menaient vers le dôme. L'enfant découvrait l'endroit que son groupe avait toujours voulut atteindre. Le soit disant paradis sur Terre qui allait rendre leurs vies paisibles, résoudre tout leurs problèmes. A cet instant, Nusrat aurait pu croire, croire en ce fameux Dôme. Toutefois, ce ne fut pas le sentiment de sécurité et d'absolution qui envahit la demoiselle mais une amère colère, comme si elle reprochait au dôme tout entier de n'avoir pu sauver ce qui lui restait de sa famille, d'avoir fermé ses portes et de ne les avoir ouvertes qu'une fois que le mal avait été fait, que plus rien ne restait à sauver... Car Nusrat ne pensait pas pouvoir être sauvée.

A son entrée au dôme, Nusrat eut le droit à toute une batterie de tests, des photographies, tout un dossier devait se monter et fut signé sous le numéro qui lui fut attribué : n°22190623/47, tatoué sur sa nuque, ce numéro est devenu sa seule véritable identité reconnue au dôme. Alors la jeune fille changea son prénom, oubliant Nusrat Tchaïovsky pour n'être que R'kia n°22190623/47, gardant ce numéro non sans cynisme déjà à cet âge. Ce n'est qu'avec le temps qu'elle est parvenue à renouer avec d'où elle venait. A son arrivée, R'kia n'avait qu'une chose en tête : oublier tout le mal qui avait été fait aux siens, tout le mal qui lui avait été fait à elle. La seule personne avec qui R'kia parlait, c'était son protecteur, celui qui l'avait recueillie : Edward Kepenovitch. C'était un jeune homme sage qui faisait partie de l'Animus Vox. R'kia était fascinée par lui. Elle buvait chacune de ses paroles, comme si à travers cela, elle renaissait. Il lui avait sauvé la vie et lui en offrait une nouvelle. Certes, pas idyllique, mais bien mieux que tout ce dont elle aurait pu rêver.
R'kia entretenait avec Edward un lien fraternel, comme si à travers lui, elle comblait l'absence d'Hassan sans pour autant penser à lui. La jeune fille occultait ce qui la blessait, ainsi elle occultait l'existence de son jumeau, reportant l'amour qu'elle avait à lui donner envers Edward qui s'occupait d'elle comme un grand frère prendrait soin de sa cadette. Leur lien était fort et se renforça au fil des années. Si bien que pour R'kia, il était devenu sa seule famille. Elle serait prête à tout pour lui. Bien qu'il était intègre et très respecté, R'kia remarqua rapidement comment les autres le regardait : certains y voyaient un prophète, un envoyé du Dôme qui leur transmettait la bonne parole. Mais d'autres le voyaient d'une toute autre manière : ils le considéraient comme une menace. Propager le savoir c'était propager le pouvoir, voilà une chose qui était sujet à bien des controverses. Même si Kepenovitch faisait attention à ce qu'il disait, à qui il le disait et où il le disait, R'kia marchait sur ses pas pour éloigner la moindre menace. Bon nombre de fois, dans l'ombre ou non, elle éloigna quelques gardes soudoyés dans le but d'atteindre le Magister. C'est à ses côtés que R'kia comprit qu'au dôme, tout n'était qu'illusoire : le pouvoir et l'influence régissaient ce qui était bien ou non. Que ce soit par des moyens légaux ou non, certains pouvaient commanditer votre mort entre un renvoi d'immigré et une exécution de citoyens ayant conçu un enfant sans autorisation. Le dôme et une bête noire. Une arche sauvant l'humanité, dirigée par des gens qui ne cherchent qu'à la contrôler quitte à la détruire. Le dôme, c'est l'humanité qui se sabote elle-même.

Ce paradoxe effarait R'kia qui ne comprenait pas comment les citoyens pouvaient laisser tout cela se passer sans rien faire, avalant les belles paroles de l'Animus Vox et du High Ground sans se poser de questions. Dans l'Ordre, tous n'étaient pas corrompus, certains fervents défenseurs du Dôme était sans faille dans leur foi. Ainsi qu'au High Ground, certains étaient méritant, remplissaient leurs devoirs avec dévotion et - plus rarement - avec humilité. Cependant beaucoup n'avaient comme ambition que d'amasser du pouvoir, d'asseoir leur place, d'être des rois dans cette petite marre qu'était le dôme. Quelques uns de ces spécimens pouvaient vous faire perdre foi en l'humanité. Mais R'kia en avait assez de laisser les autres décider pour elle, de subir cette vie.
Edward avait éveillé en elle ce besoin d'enfin agir et de participer à la construction d'une société plus saine, plus viable. C'est ainsi que R'kia, à vingt ans, s'enrôla dans la fraternité pourpre. Pour elle, c'était un véritable moyen de changer les choses ou tout du moins d'amorcer ce changement. Cependant, rejoindre la Crimson Brotherhood comportait des enjeux très dangereux. La jeune femme tomba rapidement dans un chemin qui la rapprochait peu à peu de la sortie. Sauf que retourner à l'extérieur du dôme n'était pas une solution que R'kia envisageait. Trop de mal y avait été perpétré. Bien qu'elle serait plus à mène d'y survivre aujourd'hui, elle choisirait la mort propre plutôt que l'exil. Mais ce n'était plus seulement une question de R'kia et de ce qu'elle voulait. Abandonner Edward n'était pas non plus une option. C'est pourquoi malgré ses activités, R'kia ne s'engage pas dans des affaires qui la dépassent ou qu'elle ne saurait maîtriser.

Cela fait maintenant quinze années que R'kia réside au dôme. Mais cela ne fait que huit ans qu'elle travaille officiellement au service de Kepenovitch en tant que garde du corps. C'est relativement courant pour des gens haut placés d'avoir une surveillance rapprochée. Les miliciens et la garde de l'Ordre sont les seuls à être habilités à posséder des armes, mais dans les mœurs, la vie d'un immigré a moins de valeur que celle d'un soldat entraîné, formé et compétent. Ceux qui ne veulent pas s'embêter à payer cher un garde prennent des immigrés. Alors certes, cela n'élève en rien la position de R'kia. Cependant à dire vrai, elle n'a pas envie de s'élever socialement. Devenir un citoyen, ce n'est pas pour elle.
A chaque fois que tout se passe bien, on la retrouve près de rebelles, liées à des affaires diverses et variées qui ne sont pas forcément illégales mais pas très légales non plus... Comme des témoins qui la verraient tourner dans des quartiers peu fréquentables. Des affaires d'auto-défense et parfois seulement parce que sa tête ne revient pas aux autorités. Alors même après plus de dix ans, elle jongle entre son statut d'immigré et sa potentielle ascension au rang de citoyen oméga. Malgré que R'kia soit sur cette frontière de l'acceptable et de l'inacceptable, la petite s'est taillée une certaine réputation ; on se frotte pas à elle trop longtemps à moins de ne pas la connaître ou d'être un plus gros poisson. Néanmoins, Kepenovitch et Tchaïovsky ont une collaboration qui ne pourrait être brisée, chacun protégeant l'autre et ce dans un lien fusionnel que l'on ne retrouve qu'entre deux âmes sœurs.


   
Behind the Character
Kau, #Saom, xv
IRL j'ai 22 ans. Je suis là 6/7 jours jours par semaine. J'ai connu After Us grâce à moi-même, omnisciente magueule et j'utilise Mila Kunis comme avatar.

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Lun 5 Jan - 23:23

Re What a Face

Bon courage pour cette nouvelle fiche toi qui a cédé au côté obscur !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal
avatar
Age : 34 ans
Origines : Roumaines
Métier : Médecin
Indulgences : 1156
Localisation : Emporia District
Avatar : Tatiana Maslany <c> Sil
Souvenirs : 137

Your identity
Situation: Célibataire
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Lun 5 Jan - 23:28

Rebienvenue Yhmounette **

_________________


But in this twilight, our choices seal our fate

The pull on my flesh was just too strong Stifled the choice and the air in my lungs Better not to breathe than to breathe a lie So crawl on my belly 'til the sun goes down I'll never wear your broken crown I took the road and I fucked it all away Now in this twilight, how dare you speak of grace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.after-us.net/t90-most-men-and-women-will-grow-up-to-love-their-servitude-and-will-never-dream-of-revolution http://www.after-us.net/t115-ellie-come-in-she-said-i-ll-give-you-shelter-from-the-storm

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 13:35

Ouuuh un nouveau perso
J'adore le pseudo !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 13:37

Oui, qu'on me flagelle XD
Merci Zuzu :3
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 18:01

Hé hé ! Elle a succombé !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 18:09

Oui je suis faible xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 18:18

Reuh-Bienvenue à toi et bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 18:32

Re-bienvenue dans le coin ! Bon courage pour cette deuxième fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 19:43

Oh non...encore toi ?! What a Face

Rebienvenue et bon courage pour ta fiche ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   Mar 6 Jan - 22:52

Re mamie Nova What a Face

Поздравляю !


Après l'effort le réconfort, tu es validé(e) ! Tu peux d'ores et déjà installer tes valises sur le forum ! Pour ce faire n'oublie pas de lire les annexes scrupuleusement afin d'être certain(e) d'avoir l'univers en tête pour te lancer dans de trépidants sujets. Afin d'être sûr de laisser ton emprunte et t'annoncer aux autres joueurs n'oublie pas de recenser ton avatar et recenser ton personnage ! Tu peux effectuer un certain nombre de demandes pour ton personnage et son histoire en visitant la partie gestion. N'oublie pas de créer ta fiche de liens et ton journal afin de faire ami-ami avec les autres survivants ! Si le coeur t'en dis, tu peux même créer un scénario pour enrichir ton jeu. Pour finir, n'oublie pas que sur AFTER US tu n'es jamais seul et ton avis est précieux pour tous ! Nous t'invitons donc à poser des questions si un point te semble obscur ou même donner des suggestions. Si besoin est, tu pourras signaler une absence dans ce sujet. A très bientôt sur la chatbox ou dans le flood !



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars   

Revenir en haut Aller en bas
 

R'kia Tchaïovsky, n°22190623/47 ♦ Darker the night, brighter the stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Darker than black [Rang B][Miko]
» Words Darker Than Their Wings (Eckhart)
» axopold ⊙ a darker shade of magic
» Star Wars Pocket Models TGC
» AYITI : Lit de Klass e Ideoloji Divizé Nou Sou Zafé Det Indepandans lan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER US :: Apocalypse Please :: I'm radioactive :: Validés-