Partagez | .
 

 Jarek - L’obédience rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

MessageSujet: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 18:48

Jarek Volkov
Papers please
Nom complet : Jarek Volkov. Au départ, il n'était qu'un orphelin comme un autre. Mais il a finit par être adopté par un couple désireux d'avoir un enfant qui leur ressemble. Ses yeux bleus et sa tignasse sombre lui ont sauvé la mise.

Âge :  43ans.

Statut : Veuf, célibataire depuis.

Nationalité : Certainement Russe même si ses parents ont beaucoup voyagé avant d'arriver au dôme.

Groupe & Rang : High Ground - We are order.

Métier : Colonel chargé de l'immigration.



Who are you
Depuis quand résidez-vous au dôme ? 
Depuis toujours. Jarek est né dans le Cerberus Hall dans l'anonymat ambiant de la population avant que toute l'affaire ne soit dénoncée par quelques immigrés soucieux de bien apparaître aux yeux de la hiérarchie. Les parents de Jarek ont été exécutés pour l'exemple et l'affront d'avoir réussi à porter une grossesse non autorisée jusqu'à terme et leur fils fut immédiatement envoyé dans un orphelinat de L'Animus Vox. Là, un couple stérile haut placé se mit en quête de chercher un enfant qui leur ressemblerait assez pour passer pour l'enfant qu'ils auraient voulu avoir. Les yeux d'un bleu cristallin et les cheveux noirs de Jarek furent sa chance car le couple se reconnut immédiatement dans son visage. Malgré son rang et son origine, seul l'apparence comptait.
Que pensez-vous du Dôme ? 
Il n'y a pas très longtemps de ça, Jarek aurait simplement et tout bonnement pu se sacrifier corps et âme pour le Dôme. Il apparaissait comme le seul espoir de vie et le seul idéal moral et spirituel qu'il n'avait jamais connu. Mais depuis quelques années maintenant, tout cela à un arrière-goût de sang. Après avoir vécu des années et des années avec des œillères bien encrées sur son visage, tout ceci s'est fracturé. Il n'aura fallut qu'un petit doute pour finir par tout questionner. Tout le système. Cela ne fait que sept ans que Jarek s'est promit de devoir changer les choses. Il veut que le Dôme dans son entièreté, de sa figure divine à son système totalitaire, s'effondre et finisse par être géré par les hommes, sans hiérarchisation. Une vie pour une vie. Un être pour un être.
Quelle est votre mission au sein de la communauté ? 
Jarek s'est d'abord engagé, très jeune, fraîchement sorti de l'école, sur le chemin de la milice. Il a voyagé de service en service pendant un moment jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il arrivait assez bien à repérer les immigrants suspects. Certains, au courant de ses origines, ont même argumenté que c'était dans son sang, qu'il reconnaissait le mal dans les yeux de ses paires. Il s'est donc retrouvé durablement dans le service d'immigration. Aux yeux de ses supérieurs, il a toujours appliquer la loi avec tout juste assez de zèle pour éviter les révoltes et éviter de donner une trop mauvaise image aux têtes gouvernantes du Dôme. Son pragmatisme et son professionnalisme lui ont doucement fait grimpé les marches hiérarchiques des vigiles jusqu'à se retrouve, aujourd'hui, colonel. Par contre, on lui a fait comprendre que ses origines gênantes ne lui permettraient potentiellement pas d'accéder au rang de général.
Croyez-vous au Dôme et à l'Animus Vox ? 
Il y a cru. Puis, la mort de sa femme ainsi que les contacts troublants qu'il a eu avec un immigré ont totalement renversé ses croyances. Il se prend même à espérer qu'il se trompe et que tout était bien ce qu'il paraissait être. Il souhaiterait retourner au moment où rien n'était suspect et où tout était très clair pour lui. Aujourd'hui, il se sent malade physiquement lorsqu'il doit appliquer des lois qui lui semblent incroyablement injustes. Pourtant, le milicien a apprit à tout garder à l'intérieur de lui, c'est vital pour sa survie et c'est vital pour le mouvement qu'il a rejoint.
Que pensez-vous de l'extérieur ? 
Jarek n'en a aucun idée à présent. Il y a des dizaines d'années auparavant, il avait une vision apocalyptique et catastrophique de tout ce qui n'était pas dans le Dôme. Ce dernier était l'image ultime de l'équilibre et de la survie. Mais finalement, depuis qu'il a ouvert les yeux, il se rend compte que les gens passants les portes du Dôme ne sont pas des monstres. Certains ont une culture et des histoires fabuleuses pour peu que l'on tende l'oreille et il est à présent sûr et certain que ce qu'il a pu étudier à L'Animus Vox ne sont que des mensonges fait pour rendre les gens encore plus désespérément dépendants du Dôme. Jarek en est, du coup, curieux. Il n'oserait pas mettre en doute sa position de milicien bien heureux en demandant à faire partie d'une expédition extérieure. L'homme a trop cultivé son image de pieux et fervent serviteur de ce tombeau de métal pour risquer que son image ne devienne imprécise et donc, douteuse.

Jarek a deux visages. Le premier, celui qu'il garde depuis qu'il a été adopté par une famille avantagée. Un homme pur produit de l'Animus Vox, dévoué, appliqué à son travail, intransigeant avec ceux qui ne respectent pas la loi, respectable et respecté. Avec la mort de sa femme, il a même bénéficié d'une image de personne sympathique et sa hiérarchie apprécie son implication malgré ses problèmes personnels. Pour les miliciens qu'il dirige, il est un chef sévère et il ne vaut mieux pas faire de conneries quand il traîne dans les parages.

Le deuxième c'est celui avec ses frères et sœurs d'arme, ceux de la fraternité pourpre. Il a beau être aussi décidé et intraitable que quand il est à la milice mais il révèle aussi et surtout l'homme perturbé et blessé qu'il a toujours été. Le doute est quelque chose qu'il exècre autant qu'il chérit car il lui a permit d'ouvrir les yeux. Il se montre être un soldat redoutable et un partenaire loyal.

Avec les rares amis qu'il possède, il se montre généralement sur-protecteur jusqu'au point d'être légèrement paranoïaque. C'est aussi pour ça qu'il laisse très peu de personnes le connaître, histoire de se protéger et aussi de les protéger. A la fin, il reste quelqu'un de particulièrement seul, déprimé et désespéré qui cache bien son jeu, au risque de finir par craquer.

Tell me your story


Il avait toujours su, plus ou moins. On ne se retrouvait pas à l'orphelinat comme ça. L'hypothèse que sa mère avait eu une grossesse non autorisée avait été quelque chose qu'il avait toujours plus ou moins envisagé. Mais il n'avait jamais creusé la question. Déjà, car cela voulait dire que son obédience au Dôme et à l'Animus Vox n'étaient plus suffisant... Et jusqu'à récemment, ils l'étaient. Mais il n'osait simplement pas tenter le diable en cherchant à savoir ce qui était arrivé à ses parents. Il avait beau entendre des décisions du genre, constamment ; il avait beau appliquer la loi d'une manière implacable, séparant parents et enfants sans se poser plus de questions ; lorsque ça le touchait lui, il ne pouvait s'empêcher de trouver ça cruel. Lorsque son doute le frappa en plein visage, il se serait détesté, haï, tué. Depuis quand doutait-il des principes qu'il défendait corps et âme depuis tant d'années ?

Ça devait remonter à la mort de Nari... Sa mort subite après une longue période de folie. Des médecins avaient émis l'hypothèse d'un cancer sans qu'ils en soient particulièrement sûrs à cause des équipements peu fiables. Ou alors était-ce avant ? Sa foi envers le système était donc si fragile que ça qu'un inconnu, immigré qui plus est, pouvait briser totalement tout ce en quoi il avait cru en l'espace de quelques secondes ? L'immigré en question avait dégrippé Jarek pendant une de ses rondes et lui avait simplement dit « Tu as les yeux de ta mère. » Cette simple phrase aurait pu être le délire d'un vieux qui avait perdu toute sa tête... Mais dans le regard de ce type il arrivait à voir une détermination pleine de colère. Jarek avait trouvé mille et une explication à cette phrase mais c'était une veine tentative de cacher quelque chose qu'il avait senti : il disait la vérité. En retournant voir l'immigré, quelques jours plus tard, il l'avait confronté avec des détails assez précis sur son histoire et de vieilles cicatrices qu'il se trimbalait dans le dos, symbole d'une vie plus que difficile aux premières heures de son existence. Et surtout, l'homme avait décrit avec force détails ce qui était arrivé à ses parents.

A partir de là, tout se bouscula...

***

Il croisa son regard et pu y lire une dose incroyable de courage. Imperceptiblement, le sang dans ses veines se figea sans que son visage n'en laisse rien paraître. « Colonel, il ne veut pas parler. » ses traits étaient tellement jeunes mais tellement durs. Le gamin avait comprit, depuis qu'il s'était fait arrêté, ce qui allait lui arriver. Jarek ne savait pas comment il arrivait à accueillir cette perspective de manière aussi décidée. « On a tout essayé. » Il aurait été tellement facile, pour le gosse, de le dénoncer, de les informer sur les réunions qu'ils avaient eu dans les recoins anonymes du Dôme. Il aurait été facile pour lui de donner des informations qui se seraient avérées correctes et qui auraient pu être vérifiées par les autorités. Il aurait pu se battre pour sa survie en trahissant tout ses camarades de révolution. Mais non, il tenait. Et pourtant, Jarek pouvait lire toute l'abnégation qu'il lui fallait pour se retenir de tout lâcher. En se disant que jamais notre mémoire ne serait célébrée pour les actes de bravoures qu'on avait fait, il était tellement difficile de se taire pour faire continuer le mouvement. « En fouillant chez lui on a trouvé des couteaux fait à partir de morceaux de ferraille. » Les couteaux étaient posés sur la table. Les yeux cristallins du colonel se posèrent sur eux. Il s'en approcha. Il fallait qu'il bouge, qu'il se donne une contenance pendant que son esprit essayait de se départir de ce semblant d'enterrement intérieur. Sa main en saisit un. Celui-là, il l'avait déjà vu... Il l'avait même fait passer à des types dans l'Arcadia District. Le colonel n'était pas au courant de tous les mouvements qu'il y avait dans la confrérie... Le jeune milicien continua son rapport « On va interroger les gens avec qui il habitait et les gens avec qui il travaillait. » Jarek ponctua la phrase de son collègue d'un « Hum... » d'approbation, toujours les yeux sur le couteau. Ce matin, l'ordre était venu d'exécuter le prisonnier et de l'expédier dehors où il pourrirait simplement, lentement rongé par les radiations ou des survivants désespérés. Le pragmatisme froid dont il faisait preuve dans ces cas là, dans le cas où il devait tuer un frère d'armes, avait failli le quitter quand il avait constaté l'âge de son camarade. A peine plus âgé que dix-sept ans. Ou du moins, c'était ce qu'il disait. « Quels sont les ordres ? » la nouvelle recrue, soucieuse de bien faire son travail, devenait légèrement agaçante. Ca allait trop vite pour la tête du colonel. Trop rapide. Il aurait voulu avoir le temps de... Il reposa le couteau puis il fit un grand pas vers le prisonnier. Ses yeux durs et froids tentèrent vainement de lui envoyer un quelconque réconfort. Puis, sans sourciller, il dégaina son couteau et l'enfonça directement dans le foi du gamin. Ce dernier s'effondra, soufflant à peine une supplique, avant de s'éteindre. Le jeune milicien sursauta et s'écarta immédiatement du chemin du colonel qui se dirigeait déjà vers la porte, le visage toujours aussi froid et décidé, comme si ce qui venait de se passer n'était pas important. « Débarrassez-moi tout ça. Et vite... » Puis il sortit pour retourner à son bureau.

La porte claque dans son dos et il prit une inspiration discrète. Ses poings s'étaient serrés par instinct, à tel point que ses ongles lui étaient rentré dans la paume et avaient laissé une marque. Il considéra ses mains quelques secondes avant de remarquer que des gouttes de sang avaient atterris sur sa manche. Il retira immédiatement sa veste et la jeta sur son bureau avant de s'installer sur sa chaise. Il leva les yeux sur les dossiers et vit, posé sur la pile, l'ordre d'exécution. Prenant le morceau de papier entre ses doigts il résista à l'envie de le déchirer et le classa dans le dossier maintenant terminé. Puis il mit le tout dans une boite qui serait envoyée aux archivistes qui arriveraient certainement à en faire une bonne histoire. Ces histoires qui vous font aimer le Dôme et la milice. Une histoire qui justifie tout pourvu qu'on attrape l'ennemi intérieur. L'ennemi intérieur... C'était aussi comme ça, quelques fois, qu'il appelait sa propre conscience. C'était cet ennemi là qui, d'années en années, le laissait de plus en plus froid. Il aurait pu, entant que colonel, déléguer à un simple milicien, la tâche de tuer ce gosse. Mais il l'avait prit, égoïstement, comme une punition. Sa punition pour n'avoir pas réussit à mieux protéger les arrières de ses frères et ses sœurs d'armes. Quel gâchis.

Et demain, il y en aurait un autre.

***

Les alliances qu'ils s'étaient faites avaient été fabriquées à partir de morceau de ferraille récupérés de-ci de-là. Pendant des mois, celle de Jarek lui avait gratté à l'articulation de son doigt et il avait ragé de nombreuses fois à cause de plaques qui s'étaient formées. A présent, les alliances reposées sur une table, chez lui. Il aurait bien voulu la poter encore et pester encore contre l'objet inconfortable si ça avait pu ramener Nari. Leur appartements étaient coquets. Enfin... Plus coquets que la plus part des habitants. En même temps, le chemin de Jarek avait été tout tracé. Élevé dans une famille riche, un scientifique tenu en haute estime pour père et une mère chirurgienne qui avait probablement opéré la moitié des hauts placés qui avaient eu besoin de soins plus poussés, le gamin qu'il avait été n'avait jamais eu à sa plaindre. En quelques secondes, en atterrissant dans cette famille, son destin avait changé. Et il aurait pu continuer dans ce chemin, sans jamais regarder derrière et sans jamais hésiter. Il aurait pu dormir tranquille les nuits. Il aurait pu faire son boulot sans se poser de questions. Il aurait cru que rejoindre la Fraternité Pourpre lui aurait apporté des réponses et surtout, des solutions. Mais cette organisation n'était plus qu'un vieux reliquat de la puissance qu'ils avaient connu il y a une dizaine d'années. Aujourd'hui, en les approchant, il n'a trouvé que quelques frustrés, comme lui, qui cherchaient une issue à leur situation morale. Éparses, éparpillés, ils organisaient des actions bien souvent avortées avant même d'être exécutées. Il manquait une figure, une tête pensante ou un groupe de personnes motivées... Son sang bouillonnait, il avait envie de bousculer le Dôme, surtout en cette période de famine, en cette période incertaine, reflet des politiques injustes qui sévissent depuis trop longtemps. Quelque chose allait se passer, quelque chose devait se passer et Jarek comptait bien y participer.


Behind the Character
Abby
IRL j'ai 24 ans. Je suis là presque tout le temps sauf si j'ai une semaine chargée de boulot. J'ai connu After Us grâce à Bazzart et j'utilise Richard Armitage comme avatar.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 18:52

WELL HELLO YOU

Bienvenue officiellement, de ce que j'en sais ça promet alors je suis impatient de lire !
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal
avatar
Age : 25 ans
Origines : Russes
Métier : Éclaireur
Indulgences : 651
Localisation : Shanty way
Avatar : Marie Avgeropoulos
Souvenirs : 556
Double compte : R'kia Tchaïovsky

Your identity
Situation: Célibataire
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: α ALPHA.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 18:53

Bienvenue sur After Us Very Happy

Quel commencement prenant ! Hâte de lire la suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t29-yhme-leonov-from-wave-to-storm http://after-us.forumactif.com/t92-yhme-leonova-a-friend-to-all-is-a-friend-to-none#603 http://after-us.forumactif.com/t93-yhme-leonov-uc

Invité

MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 18:54

@Bilàl Milošević a écrit:
WELL HELLO YOU

Bienvenue officiellement, de ce que j'en sais ça promet alors je suis impatient de lire !
Bon courage !

Merci à vous deux ! J'espère que je ne vous décevrais pas x) ! ça fait deux fois que je recommence l'histoire car je sais pas comment démarrer mais ça va venir !!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 18:59

Par contre y'a que les première génération qui sont marqués A moins que j'ai chié ma ligne dans mon annexe Arrow (j'ai vérifié c'est bon XD)
Admin en carton bonjouuuuur

Je sens que je vais demander trop de liens avec tous ces personnages qui commencent bien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal

Invité

MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 19:01

@Bilàl Milošević a écrit:
Par contre y'a que les première génération qui sont marqués A moins que j'ai chié ma ligne dans mon annexe Arrow (j'ai vérifié c'est bon XD)
Admin en carton bonjouuuuur

Je sens que je vais demander trop de liens avec tous ces personnages qui commencent bien

Ha mince je sais pas où j'ai vu que les deuxième générations étaient marquées aussi XD j'ai dû extrapoler tout seul !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 19:06

Tu me mets le doute du coup je vais relire encore tout (et là je me hais qu'il y ait autant d'annexes) Mais dans tous les cas c'est que les première génération.

Ton avatar me fait grave penser aux affiches de promo de Snowpiercer by the way, ça me donne des feelz.

Bon j'arrête de flooder et je te laisse te concentrer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal

Invité

MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 19:13

@Bilàl Milošević a écrit:
Tu me mets le doute du coup je vais relire encore tout (et là je me hais qu'il y ait autant d'annexes) Mais dans tous les cas c'est que les première génération.

Ton avatar me fait grave penser aux affiches de promo de Snowpiercer by the way, ça me donne des feelz.

Bon j'arrête de flooder et je te laisse te concentrer

C'est AUSSI possible que je me sois monté la tête tout seul XD c'est mon habitude d'extrapoler ou de sortir des trucs de je ne sais où !

Et t'inquiètes, j'ai trouvé mon angle d'approche, la fin de la fiche arrive VITE ! TRÈS VITE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Age : 34 ans
Origines : Roumaines
Métier : Médecin
Indulgences : 1156
Localisation : Emporia District
Avatar : Tatiana Maslany <c> Sil
Souvenirs : 137

Your identity
Situation: Célibataire
Croyances: Animus Vox.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 20:06

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la fin de ta fiche !

_________________


But in this twilight, our choices seal our fate

The pull on my flesh was just too strong Stifled the choice and the air in my lungs Better not to breathe than to breathe a lie So crawl on my belly 'til the sun goes down I'll never wear your broken crown I took the road and I fucked it all away Now in this twilight, how dare you speak of grace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.after-us.net/t90-most-men-and-women-will-grow-up-to-love-their-servitude-and-will-never-dream-of-revolution http://www.after-us.net/t115-ellie-come-in-she-said-i-ll-give-you-shelter-from-the-storm
avatar
Age : 38 ans.
Origines : Serbo-croates.
Métier : Haut-juge à l'immigration.
Indulgences : 1848
Localisation : Migdal tower.
Avatar : Fassy Fapy
Souvenirs : 527
Double compte : Huxley Rezh

Your identity
Situation: Marié.
Croyances: Lunatiques.
Classe de naissance: Immigrant.


MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   Jeu 1 Jan - 22:42

J'ai kiffey

J'adore ce genre de personnages prit entre deux feux, ça promet du lourd quand il choisira vraiment un camp

Поздравляю !


Après l'effort le réconfort, tu es validé(e) ! Tu peux d'ores et déjà installer tes valises sur le forum ! Pour ce faire n'oublie pas de lire les annexes scrupuleusement afin d'être certain d'avoir l'univers en tête pour te lancer dans de trépidants sujets. Afin d'être sûr de laisser ton emprunte et t'annoncer aux autres joueurs n'oublie pas de recenser ton avatar et recenser ton personnage ! Tu peux effectuer un certain nombre de demandes pour ton personnage et son histoire en visitant la partie gestion. N'oublie pas de créer ta fiche de liens et ton journal afin de faire ami-ami avec les autres survivants ! Si le coeur t'en dis, tu peux même créer un scénario pour enrichir ton jeu. Pour finir, n'oublie pas que sur AFTER US tu n'es jamais seul et ton avis est précieux pour tous ! Nous t'invitons donc à poser des questions si un point te semble obscur ou même donner des suggestions. Si besoin est, tu pourras signaler une absence dans ce sujet. A très bientôt sur la chatbox ou dans le flood !

 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://after-us.forumactif.com/t49-never-regret-thy-fall-o-icarus-of-the-fearless-flight-for-the-greatest-tragedy-of-them-all-is-never-to-feel-the-burning-light http://after-us.forumactif.com/t76-we-all-make-choices-but-in-the-end-our-choices-make-us-bilal http://after-us.forumactif.com/t89-another-way-to-die-bilal

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Jarek - L’obédience rebelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jarek - L’obédience rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» Alice Lucy Wilson. ~Être rebelle c'est refuser l'idée que le monde est figé.~ {Terminée}
» Une collation rebelle [Pv : Cissneï]
» Rp avec une rebelle
» Aller trop loin, c'est être rebelle. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AFTER US :: Apocalypse Please :: I'm radioactive :: Validés-